reglo | Zoom

Les « doctas » de la rue
Les « doctas » de la rue

Le phénomène de « docta » de la rue ou vendeurs ambulants des médicaments est apparu dans les années 1990. Aujourd’hui, il a pris de l’ampleur dans plusieurs pays africains et plus particulièrement au Cameroun. Longtemps dans les zones d’ombres, aujourd’hui il refait surface et envahit tous les trottoirs et marchés de toutes les villes du Cameroun.

Dans l’univers des boissons énergisantes
Dans l’univers des boissons énergisantes

Depuis peu de temps déjà, le marché camerounais est inondé par une pléthore de boissons énergisantes. Qu’elles soient importées (Red bull, Energy...) ou produites localement (XXL par les Brasseries du Cameroun ou encore Reaktor par Source du Pays), ces breuvages ne sont pas sans risque pour la santé des consommateurs.

Dans le monde des drogues dites non toxiques
Dans le monde des drogues dites non toxiques

Véritables phénomènes à la mode, la consommation des drogues dites non toxiques telles que la Chicha, la cigarette électronique, les cocktails alcoolisés et plusieurs autres, explosent chez les jeunes.

Quand la mode s’invite dans nos écoles
Quand la mode s’invite dans nos écoles

Tout pour se faire remarquer. Les jeunes adoptent la mode dans les écoles pour rester toujours sous le feu des projecteurs entre eux et même devant les enseignants.

Dans le monde des logements universitaires
Dans le monde des logements universitaires

Chaque année, de nombreux étudiants se déplacent dans d’autres villes afin de continuer leurs études universitaires. Cependant, l’enthousiasme et l’excitation qui les animent se transforment très souvent en cauchemar. Problème : se trouver un logement décent situé à proximité du campus.

Quand  l’« eldorado » des études se transforme en cauchemar…
Quand l’« eldorado » des études se transforme en cauchemar…

Etudier et obtenir des diplômes dans les plus grandes facultés d’études du monde, tel est le rêve de nombreux étudiants. Difficile parfois de résister à certaines propositions alléchantes qui cachent de plus en plus de grosses arnaques.

La friperie : pour être chic, il suffit de faire le tri !
La friperie : pour être chic, il suffit de faire le tri !

Selon une enquête menée auprès de la population, huit personnes sur dix aiment la friperie pour diverses raisons. Les uns se basent sur son prix abordable, les autres sur la qualité du vêtement ou de l’article.

Quand le son devient dangereux pour les oreilles
Quand le son devient dangereux pour les oreilles

Avec la prolifération des baladeurs audio, des téléphones multimédia et autres MP3, le commerce des écouteurs s’est également développé puisque le casque est devenu l’accessoire privilégié des jeunes.