Parcours : Ces femmes qui nous inspirent !

Parcours : Ces femmes qui nous inspirent !

Daphné, Lupita, Jennifer, Annicelle, qu’ont-elles en commun ? Elles sont belles, féminines et pourtant, rien ne les empêche de poursuivre leur rêve et de devenir aujourd’hui de véritables inspirations.

Daphné Njie, la queen de l’Afropop
Daphné Njie, la queen de l’Afropop

Ce sont des émotions biens rares que Daphné a partagé avec le public à la dernière cérémonie de récompense des Canal d’Or du 9 mars 2019.  La chanteuse a raflé la mise en repartant les bras chargés de quatre boules en or. Elle marque ainsi l’histoire en devenant  le premier artiste a remporté autant de trophées à cette cérémonie de récompenses. Le fruit d’un travail acharné comme elle l’a elle-même souligné. Si on l’a connait sensuelle, Daphné est également engagée pour les causes sociales. En mars 2018, elle a participé à la campagne « Say No » mise en œuvre sur les réseaux sociaux, de l’activiste Minou Chrys-Tal pour la lutte contre les violences faites aux femmes.

Lupita Nyong’o, la belle du septième art
Lupita Nyong’o, la belle du septième art

S’il y avait encore des sceptiques, eh bien cette fois, Lupita a mis tous les critiques de cinéma d’accord. La sortie du thriller «US» le 20 mars 2019 où elle incarne le double rôle d’Adélaïde et de Red a fait d’elle l’une des actrices les plus en vogue du moment. Et pourtant, personne ne lui prédisait une si belle carrière. Après l’obtention de son baccalauréat au Kenya, elle se rend aux Etats-Unis et obtient une maîtrise en arts (MFA) à la Yale School of Drama en 2012. Elle décroche la même année son premier grand rôle dans le film Twelve Years a Slave du réalisateur Steve McQueen. Rôle pour lequel elle va remporter dix-neuf récompenses de cinéma en 2013 et 2014, dont l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Après avoir fait des apparitions dans certains épisodes de la série Star wars, elle incarne en 2018 le personnage de Nakia pour le blockbuster Black Panther.

Lupita s’est également fait remarquer pour son combat en faveur des droits des jeunes filles : que ce soit en défilant pendant les deux marches pour les femmes organisées en 2017 et en 2018, en rejoignant le mouvement Time’s Up qui lutte contre le harcèlement sexuel et les abus envers les femmes, ou encore en s’engageant auprès de Lancôme pour l’éducation des femmes.

Jennifer Yahye, vole plus haut que terre
Jennifer Yahye, vole plus haut que terre

Voler dans les aires : c’était le rêve de Jennifer Yahye,  maintenant c’est une réalité.  À 20 ans, Jennifer est l’une des plus jeunes pilotes de ligne en Afrique. A l’âge de 16 ans, elle avait déjà décroché son baccalauréat. Après deux années passées dans une Université de sa terre natale la Côte d’Ivoire, elle s’envole pour l’Afrique du Sud où elle obtient en 2016, le diplôme d’aviation. Avec 300 heures de vols à son actif, elle revient en Côte d’Ivoire où elle est accueillie en grandes pompes par ses proches et même les membres du gouvernement. Sans tarder, elle est embauchée par la principale compagnie aérienne, Air Côte d’Ivoire qui fait d’elle, l’une des plus jeunes femmes africaines “pilote de ligne”. Très ambitieuse, la fille de 20 ans compte se perfectionner et obtenir sa Licence professionnelle de pilote de ligne. Désormais, elle vise le cap des 1500 heures.

Annicelle Reine KUNGNE, la fintech au bout des doigts
Annicelle Reine KUNGNE, la fintech au bout des doigts

Si vous lui dites crypto monnaie, Mobile Money, m-Wallets, c’est tout sourire et avec aisance que Annicelle Reine KUNGNE vous répondra, co-fondatrice et directrice financière de la Fintech Infinity Space. C’est au côté de Cédric Atangana qu’Annicelle Reine a développé en 2015, le système de paiement universel We Cash Up qui vise à la libre circulation de la monnaie digitale. Sa particularité est que la startup a adapté son produit à la population africaine majoritairement non-bancarisée. Avec la solution We Cash Up, la population africaine peut désormais effectuer des paiements en ligne via le Mobile Money. Une innovation qui a tout de suite séduit. La startup a été lauréate de plusieurs concours internationaux dont le prestigieux VivaTech en 2017.

Titulaire d’un BTS Assistante de Gestion obtenu dans une École de commerce d’Aix-en-Provence, en France, à Marseille. Elle choisit de s’orienter vers une Licence professionnelle européenne en management et gestion des entreprises, en alternance. Et plus tard elle va décrocher un Master européen en gestion et stratégie des entreprises. Des compétences supplémentaires qu’elle met aujourd’hui au service de sa startup.

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I