Comment se préparer aux épreuves d’Education physique et sportive aux examens officiels ?

Comment se préparer aux épreuves d’Education physique et sportive aux examens officiels ?

Contrairement à ce que certains pensent, l'Education Physique et Sportive  ne complète pas les autres matières. Louis Fils Temvoum, Enseignants d'EPS au Lycée de Tsinga à Yaoundé nous parle de la préparation aux épreuves sportives.

Bientôt les élèves en classe d’examen affronteront les épreuves sportives, comment se préparer ?

Il n'y a pas de préparation extraordinaire car, tout au long de l’année, les enseignants apprennent aux élèves à affronter les épreuves aux examens officiels. Pour la matière d’EPS, il existe deux types de candidats : les inaptes et les aptes. Les premiers sont soumis à une interrogation écrite. C’est d’ailleurs pour cela que les enseignants dispensent des cours théoriques. Pour eux, il faut  juste relire les cours, traiter et corriger les épreuves avec les enseignants comme pour les autres matières.

S’agissant des candidats aptes, ils ont le droit de choisir trois disciplines sur cinq  proposées notamment la gymnastique, le saut, le lancer de poids, la course de vitesse et l'endurance. Les candidats doivent choisir les disciplines où ils se sentent à l'aise, mais surtout, ce qui peut leur donner beaucoup  de points. Je demanderai aux candidats de se rapprocher de leurs enseignants pour le choix en fonction de leur capacité.

L’EPS, est ce que ça compte vraiment ?

L’EPS est une  discipline d'enseignement au même titre que les autres. Contrairement à ce que certains pensent,  l'EPS ne complète pas les autres matières, elle a un coefficient 2. Ainsi,  il est possible d’échouer son examen parce qu’on n’a pas une bonne moyenne en EPS. 

Propos recueillis par Vanessa NGONO

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I