Vie positive : comment lutter contre la stigmatisation et la discrimination sur le VIH/Sida en milieu jeune ?

Vie positive : comment lutter contre la stigmatisation et la discrimination sur le VIH/Sida en milieu jeune ?

Lutter contre la stigmatisation et la discrimination chez les jeunes est un moyen efficace de lutter contre le VIH / sida, car les jeunes font partie de la couche la plus touchée par cette pandémie. Dans le cadre la lutte contre le VIH/Sida, la stigmatisation et discrimination désignent le fait d’exclure et/ou de mettre à l’écart les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) au quotidien dans la famille, au travail, dans les  hôpitaux et autres espaces publics.

En 2017 au Cameroun, sur les937 000 personnes infectées, 23% avaient perdu leurs emplois, 3% s’étaient vues interdire l’accès à une école de formation, 5% n’avaient pas eu accès aux services de santé sexuelle et reproductive, 81,2% avaient été exclues des activités familiales, 72,4% exclues des activités religieuses et 14% dont le statut sérologique avait été divulgué sans leur consentement par les personnels de santé. Le constat est alarmant ! Ainsi, pour vaincre efficacement le VIH/Sida, il faut nécessairement en finir avec la Stigmatisation et la Discrimination chez les jeunes ; ceci à travers :

L’éducation et l’information : l’amélioration des connaissances sur le VIH/Sida peut permettre de lutter efficacement contre la stigmatisation et la discrimination car plus le niveau de connaissances et de compréhension du VIH est élevé, moins les gens auront tendance à tenir à l’écart le jeune vivant avec le VIH. Cette sensibilisation peut se faire via les médias, sur les réseaux sociaux, dans les établissements scolaires, au sein des associations et autres groupes de jeunes.

La promotion des activités favorisant l’interaction directe ou indirecte entre les JVVIH et les autres jeunes. Il est question de les impliquer dans les mêmes activités afin de promouvoir l’inclusion sociale. Ce qui est jugé particulièrement utile pour faire évoluer les mentalités et amener les autres jeunes à changer d’attitude vis-à-vis de ceux qui sont infectés.

BIKOE ONANA, Fridolin

Etudiant de Philosophie, Pigiste Reporter pour le site reglo.org et le mag. 100% jeune-Cameroun