« Une maman infectée par le VIH peut donner naissance à un enfant sain »

« Une maman infectée par le VIH peut donner naissance à un enfant sain »

Entretien avec le Dr Sandrine TALLA GABE, Conseiller Technique Femmes Enceintes et Allaitantes à EGPAF- Cameroun, sur la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant

Quel est le risque de transmission du VIH d’une femme enceinte à son bébé ?

Le risque de transmission s’étend tout au long de la période de la grossesse et de l’accouchement. Pendant la grossesse, à hauteur de 5% et 20% pendant le travail et l’accouchement, 15% pendant l’allaitement. Globalement, le risque de transmission pendant toute la période de la grossesse et de l’accouchement varie entre 25 – 45 % avec le plus grand risque de transmission pendant le travail et l’accouchement. Ce risque survient si rien n’est fait pour prévenir la transmission mère –enfant. C’est pour ça que nous devons identifier toutes les femmes enceintes et allaitantes qui sont séropositives, puis les mettre sous traitement.

Une maman infectée, un bébé sain, expliquez-nous le processus

En effet, si une maman infectée du VIH est bien suivie cela est possible. Le processus est le suivant : toutes les femmes enceintes qui ne connaissent pas leur statut sont testées. Celles qui sont testées positives au VIH sont mises sous traitement antirétroviral et après un traitement bien suivi, elles ont une charge virale indétectable. Ainsi, une femme enceinte séropositive avec une charge virale indétectable a un risque quasi nul de transmettre le VIH à son enfant. De cette façon, nous pourrons éliminer la transmission mère-enfant.

Propos recueillis par Vanessa NGONO

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I