Sur le « dancefloor » de Sat-bi, le Sean Paul kmer

Sur le « dancefloor »  de Sat-bi, le Sean Paul kmer

De son vrai nom Nsat Bisai Ntok Zachée Ledoux, Sat-bi est un chanteur de charme à la voix suave. Artiste musicien chanteur de Reggae et de ragga dancehall, Sat-bi affectionne particulièrement tous les rythmes qui font « shake the body ».

10 ans déjà que Mr Sat-bi, comme l’appelle affectueusement ses proches, se familiarise avec le monde musical. Il écoute beaucoup de Hip-Hop avec une préférence pour Sultan Oshimin et Mr Sto dont le style qui le captive et l’inspire. Il décide de se lancer lui-même en 2013 dans la musique urbaine avec un concert qu’il organise à la case des arts le 29 juin de la même année. Un évènement pour lequel il a pu compter sur le  soutien des artistes comme Tonton Boudor, Mr Sto, Zasta, Izmo, Numerica, Prosby et bien d’autres encore. Cette année représente un tournant décisif dans sa jeune carrière musicale car, il enchaîne progressivement des prestations dans les concerts de hip-hop organisés à Yaoundé. Ce qui contribue à lui bâtir une notoriété dans le milieu hip-hop « kmer».

Sat-bi concilie son amour pour la musique et sa passion pour le travail car selon lui, les deux vont de pair. Titulaire d’un master 1 en communication des entreprises et marketing obtenu à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) de Yaoundé, ce chanteur  officie comme planneur stratégique junior dans une agence conseil en communication, marketing et évènementiel à Yaoundé.

En studio d’enregistrement pour le moment, l’artiste discute encore avec son équipe sur les différentes stratégies à mettre sur pied pour la sortie officielle de « Mr Sat-bi », son premier album. En attendant qu’il soit officiellement dévoilé, Sat-bi vous invite à garder dans vos esprits qu’il saura vous donnez l’envie de l’écouter encore et encore car, il a plus d’un tour dans son sac.

Nkoyo Franck Jaures

Étudiant en licence II Anthropologie à l’université de Yaoundé Ngoa Ekélé et pigiste reporter dans le site web 100%jeune Cameroun.