Stop à la chicha, pour être à l’abri de l’obésité et du diabète

Stop à la chicha, pour être à l’abri de l’obésité et du diabète

Plusieurs recherches ont prouvé que fumer la chicha à long terme favoriserait l’apparition du diabète et de l’obésité.

Cette alerte est axée auprès des consommateurs dépendants de la chicha, le risque est plus élevé à long terme. La chicha serait à l’origine du diabète de type 2 et de l’obésité. Les scientifiques, grâce à un échantillon de 10.000 personnes composé de non-fumeurs, d’anciens fumeurs, de fumeurs de cigarettes et de fumeurs de chicha, sont arrivés à une conclusion selon laquelle l’obésité, le syndrome métabolique et le diabète ou encore la dyslipidémie sont des maladies qui étaient toutes associées et causées par la chicha et non à la cigarette. Cependant, il existerait un lien entre l’utilisation de la chicha et l’obésité ou le diabète dans la mesure où, il est possible que les toxines contenues dans la fumée stimulent une réponse inflammatoire qui rend les tissus plus résistants aux effets de l’insuline, une hormone régulant le glucose dans le sang. Il est donc possible que la chicha encore appelée le narguilé soit associé à d’autres comportements sociaux qui entraînent une prise de poids.

Source : www.santémagazine.fr

Nkoyo Franck Jaures

Étudiant en licence II Anthropologie à l’université de Yaoundé Ngoa Ekélé et pigiste reporter dans le site web 100%jeune Cameroun.