Projet Jeune S3 : Les droits de la jeune fille au centre des préoccupations !

Projet Jeune S3 : Les droits de la jeune fille au centre des préoccupations !

Le projet Jeune S3 mis en œuvre par l’ACMS depuis  2016, apporte une touche d’innovation dans le traitement des questions de la santé sexuelle et reproductive de la jeune fille au Cameroun en introduisant la notion de Droit. 

Santé, Sexualité, Sécurité, voilà désormais les trois mots d’ordre de la nouvelle aventure réglo dans les régions de l’Est et de l’Extrême-Nord. En effet, le projet Jeune S3 a pour but principal de renforcer les capacités des jeunes en général et particulièrement des jeunes filles de 10 à 14 ans et les populations clés, à faire des choix et poser des actions éclairées sur leur santé et droits en matière sexuelle et reproductive (SDSR). Mais aussi, à créer des conditions favorables pour l’accès de ses cibles aux services de santé sexuelle et reproductive mis à leur disposition.

Il faut dire que beaucoup de jeunes filles ignorent encore qu’elles ont un certain nombre de droits en matière sexuelle et reproductive, notamment le droit de choisir une méthode contraceptive, le droit de s’abstenir, le droit de solliciter des informations sur la sexualité, le droit de ne pas se marier sans son consentement. Or, dans les régions de l’Est et de l’Extrême Nord en occurrence, ces droits inaliénables de la jeune fille ne sont pas toujours respectés par la communauté à cause des us et coutumes de ces régions. Ce nouveau projet de l’ACMS, vient ainsi contribuer à la construction de cet idéal, en sensibilisant les jeunes filles elles-mêmes, ensuite leur communauté sur les pratiques néfastes à la santé sexuelle de la jeune fille et à son développement psycho-social. Ainsi, plusieurs actions seront conduites afin d’amener les uns et les autres à comprendre l’importance du respect des droits de la jeune fille dans la société, cette jeune fille qui est souvent victime de mariage précoce et forcé, de mutilations génitales, de sous scolarisation…Cet idéal fait aussi parti des objectifs de développement durable car la question de l’éducation de la jeune fille reste très préoccupante dans des pays en voie de développement comme le nôtre. Jeune S3 sera sûrement la voie par laquelle passeront certains changements en ce qui concerne le respect des droits de la jeune fille…Affaire à suivre !!!

La rédaction

Article réalisé par l'équipe de rédaction du site web www.reglo.org.