Oscar Pistorius condamné en appel

Oscar Pistorius condamné en appel

Le sprinteur sud-africain a vu sa peine majorée à 13 ans et 5 mois de prison

Jusqu’ici, l’affaire Oscar Pistorius est parmi les procès les plus médiatisés d’Afrique.  Après quatre ans de feuilleton judicaire, l'athlète sud-africain Oscar Pistorius a été condamné en appel à 13 ans et 5 mois de prison par la Cour suprême d'appel de Bloemfontein, pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp au soir de la Saint Valentin de 2013.

La peine s’est donc alourdie pour Pistorius qui, en 2014, avait été reconnu coupable d’homicide involontaire et condamné à cinq ans de prison. Puis un nouveau rebondissement en 2016 où il a été reconnu coupable de « meurtre » et condamné à six ans de prison en première instance par le tribunal de Pretoria. Sauf que la peine avait été  jugée « scandaleusement inappropriée » par le parquet qui avait fait appel de la sanction. En date, la dernière actualité sur le sujet le condamne à une peine de 13 ans et 5 mois de prison.

 En attendant un nouveau rebondissement dans cette affaire, le sprinteur purge sa peine derrière les barreaux de la prison d'Atteridgeville, dans la banlieue de Pretoria.

Notons que l’athlète, surnommé « Blade Runner » (le coureur aux prothèses en lames de carbone), était entré dans la légende sportive en s’alignant avec les valides aux 400 mètres des jeux Olympiques de Londres en 2012, une première pour un double amputé.

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I