Markus : De l'humour au cinéma

Markus : De l'humour au cinéma

Digne fils bantou, l'humoriste Markus de son vrai nom Max Roger EKIDI porte haut le flambeau humoristique Camerounais à travers les différents shows télévisés dont lui seul a le secret.

« Bienvenus dans les établissements pipis et caca. Ici on s’occupe de vous. ‘’Pissantinier’’ ou Chantinier ?... 50 F pour ‘’Pissantiner ‘’et 75 F si tu veux chiantiner. »  Un emploi de néologisme qui surprend son interlocutrice dans le sketch ‘’Débrouillard’’ diffusé sur sa page Facebook. Son accent résonne comme les rebonds d’une balle de tennis et les rires en commentaire de sa vidéo, en disent long sur les succès de cet humoriste. 

Originaire du centre Cameroun plus précisément du département du Nyong et Kelle, Markus fait ses premiers pas dans l'humour tout petit à travers des clubs et Kermesses scolaires. Plus tard, il intègre l'ASPROCA (Association pour la promotion du cinéma Camerounais). Il débute ainsi dans l'univers cinématographique, et obtient son premier rôle d'acteur dans le court métrage « taper dos », réalisé par Alphonse Ongolo.  Il obtient aussi un rôle dans des films comme « Waka » réalisé en 2013 par Françoise Elong, puis, « le Blanc d'Eyenga 2 de Thierry Ntamck en 2014. Passionné d'humour, il a le vent en poupe et ce talent lui a valu des récompenses telles que deux Canal d'or successifs 2013 et en 2014.

Fier de ses racines qu'il prône avec aisance dans ses sketchs, il opte pour des collaborations avec des humoristes comme Moustik le karismatik et bien d'autres.  L'humoriste de l’heure a porté dignement les couleurs du drapeau vert, rouge et jaune au festival « Le Marrakech du rire » au Maroc, mais aussi en Côte d'Ivoire sur le plateau du parlement du rire. Dans son humour drôle marqué d’un accent bantou, Markus n'arrache pas seulement le rire à son public camerounais, il gagne aussi des cœurs d'ici et d'ailleurs.

BELEK Rachel

Étudiante en L2 Droit privé à l’université de Yaoundé II Soa et reporter pigiste dans le magazine 100% jeune