Les stars américaines à l’assaut de l’Afrique

Les stars américaines à l’assaut de l’Afrique

Entre retours aux sources et expressions soudaines d’un amour pour le continent africain, certaines supers stars américaines ne cessent de surprendre le monde dans leurs élans « africanistes » aux allures d’effets de mode…

En voici quelques-uns des plus parlants !

Samuel Lee Jackson officialise ses origines africaines et devient citoyen gabonais

Lors de sa visite au Gabon le 23 Juillet 2019, l’acteur américain Samuel Lee Jackson aurait à la suite d’un test d’ADN découvert qu’il a des origines africaines. Il serait parenté aux « Benga » ; une ethnie gabonaise.

La star d’Hollywood bien qu’en visite au Gabon dans le cadre d’un documentaire intitulé « Enslaved » (Réduit en esclavage) ; consacré à l’histoire de la traite négrière en Afrique n’a pas hésité à officialiser cette parenté. Son passeport gabonais lui a ainsi été remis en Août 2019 par le ministre gabonais des affaires étrangères qui n’a pas manqué de saluer cette initiative.

Ludacris devient lui aussi Gabonais

A la différence de Samuel Lee Jackson,  le rappeur, entrepreneur et acteur américain Ludacris lui n’a aucune parenté avec le Gabon, mais a choisi d’en devenir citoyen. Cette décision fait sans doute suite à sa relation avec le mannequin gabonais Eudoxie Mbouguiengue qu’il a épousé en Décembre 2014. Son passeport gabonais lui a été remis le 02 Janvier 2020 par le ministre des affaires étrangères. Sa mère et ses deux premières filles auraient également reçu la nationalité gabonaise. Notons que le jeune rappeur est désormais accoutumé à l’ethnie téké dont est originaire son épouse.

Akon va créer une ville futuriste au Sénégal

Contrairement à certaines stars américaines qui expriment leur amour pour le continent africain en s’inspirant de son patrimoine culturel ou en revendiquant des origines africaines, le rappeur Akon lui, a choisi d’investir sur le continent. Son dernier projet en date après sa fondation humanitaire « Akon Lighting Africa », concerne la création d’une ville futuriste au Sénégal, son pays d’origine. Ce projet que le rappeur américain nourrit en effet depuis 2018 est en voie d’être réalisé. Un accord avec la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO) a été signé le 14 Janvier 2020.

La ville que le rappeur veut créer dans le village de Mbodiène, au Sud de Dakar portera le nom « Akon City » et fonctionnera avec l’énergie renouvelable. La ville « Akon City » aura sa propre économie basée sur sa cryptomonnaie appelée « Akoin ». Celle-ci est d’ores et déjà décrite comme le futur « Wankanda», en référence au royaume africain de haute technologie mis en exergue dans le film Black Panther de Marvel productions.

Cardi B pourrait devenir Nigériane

Après une tournée africaine en Décembre 2019 où elle n’a pas fait que des concerts mais aussi des dons dans un orphelinat au Nigeria, la jeune rappeuse américaine Cardi B a encore fait parler d’elle en ce début d’année 2020 ! Elle aimerait changer de nationalité et pourrait devenir Nigériane. En effet, très critique à l’égard du président américain Donald Trump à cause de sa politique migratoire, la star américaine de 27 ans aurait émis le vœu d’obtenir la nationalité nigériane dans un tweet le 03 Janvier 2020 en ces termes : « Naaaaa these memes are fuckin but shit ain’t no joke ! Specially being from New York. Its sad this man is putting Americans live in danger. Drumbest move Trump did till date…I’m filing for my Nigerian citizenship. » Des mots pris très au sérieux par les autorités nigérianes qui ont assuré que les portes du pays lui sont entièrement ouvertes.

Aux dernières nouvelles, un nom aurait même déjà été proposé à la jeune artiste. Le journal nigerian ‘‘The premium Times’’ rapporte qu’elle a reçu le nom de « Chioma B » lors de sa visite en Décembre tandis que ses fans nigérians musulmans lui proposent plutôt « Cardija».

BIKOE ONANA, Fridolin

Etudiant de Philosophie, Pigiste Reporter pour le site reglo.org et le mag. 100% jeune-Cameroun