Le Koki

Le Koki

Ingrédients :

- 1 kg de koki, (sorte de petits haricots blancs à œil noir)

- 1,5 L d’eau

- 1,5 L d’huile de palme rouge (de préférence celle appelée "dizanguè")

- 1 piment (facultatif)

- Du sel de cuisine

- 1 morceau de sel gemme, communément appelé « Kanwa » (facultatif)

- 04 Feuilles de bananier

Préparation

  • Trempe ton koki dans de l’eau la veille de la préparation ou à défaut pendant au moins 7 heures le jour de la préparation ;
  • Sors les grains de l’eau, et nettoie-les en retirant leur peau, puis rince-les et fais-les finement écraser dans un moulin ;
  • Verse ton koki écrasé dans une terrine ou un grand bol, puis ajoute du sel et remue ;
  • Fais chauffer ton huile de palme (sans la faire blanchir) puis verse une quantité dans ta pâte de koki tout en remuant progressivement ;
  • Ajoute de l’eau tiède à ton mélange de façon à obtenir une pâte pas très épaisse ; puis mets ton morceau de sel gemme dans de l’eau et ajoute dans la pâte ; (l’ajout du sel gemme étant tout de même facultatif)
  • Remue à nouveau en ajoutant le reste d’huile et mélange bien la pâte de façon à ce que la couleur soit homogène ;
  • Apprête tes feuilles de bananier en les passant légèrement au feu de manière à ce qu’elles soient un peu ramollies et verses-y ton koki puis attache délicatement la feuille pour en faire un paquet ;
  • Place enfin ton paquet de koki dans une marmite avec une quantité d’eau et fais cuire pendant environ 4h ;

Lorsque tu as minutieusement respecté toutes ces étapes, ton Koki est prêt à être déguster avec le complément de ton choix qui peut être sois de la banane non mûre, sois du bon manioc ou même du plantain mûr.

Bon Appétit !

BIKOE ONANA, Fridolin

Etudiant de Philosophie, Pigiste Reporter pour le site reglo.org et le mag. 100% jeune-Cameroun