Le Goalball : une discipline sportive désignée pour les malvoyants

Le Goalball : une discipline sportive désignée pour les malvoyants

Au Cameroun, il existait juste une seule discipline pour les non-voyants :le Tollball. C’est l’une des raisons pour laquelle la fédération camerounaise des sports pour handicapés, FECASH, a décidé d’accepter cette nouvelle discipline sportive, appelée le Goalball.

Né après la deuxième guerre mondiale, le Goalball est une discipline sportive qui se joue avec deux balles, qui consiste à marquer des buts avec un ballon sonore. C’est un sport qui se joue dans un terrain semblable à celui du volleyball, c’est-à-dire 18 m de long sur 9m de large, les goals occupent toute la largeur du terrain, c’est-à-dire 9m sur 1m 30 de hauteur.

Chaque équipe a droit à 6 joueurs mais il y a 3 qui doivent être sur le terrain. Un match dure 2 fois 12 minutes, c’est-à-dire 24 minutes. L’objectif consiste à faire rouler la balle avec les mains vers les lignes adverses et de marquer un but, tandis que les adversaires tentent d’empêcher l’action avec toutes les parties du corps.

En ce qui concerne les fautes dans cette  discipline, il en existe plusieurs classées dans deux catégories : les fautes individuelles et les fautes collectives. Par exemple, l’on peut occasionner une faute avant le début du match, c’est-à-dire qu’arriver en retard lors du tirage au sort, ce qui entraine un pénalty. L’on peut aussi occasionner une faute à l’intérieur du but, chaque moitié du terrain est divisée en trois parties : le team area, le landing area et le neutral area, si jamais l’on « shoot » et que la balle ne touche pas le landing area, c’est une faute appelée highball, c’est-à-dire une balle haute, si la balle traverse toute la zone de neutral area, ça devient logball et c’est également une pénalité. Quoi de mieux pour s’amuser !

Avec la venue de cette discipline au Cameroun, la vie des malvoyants sera plus facile et agréable malgré cette déficience visuelle.

MOMO Flore

Étudiante en Licence I Chimie à l’université de Yaoundé I Ngoa-Ekelé, pigiste reporter dans le site web reglo.org.