La célébration du « mois du VIH » dans nos lycées et collèges

La célébration du « mois du VIH » dans nos lycées et collèges

Dans le cadre des activités marquant la Journée Mondiale de Lutte contre le VIH/Sida, le Ministère de la Santé Publique, a initié « le mois du VIH ». Ainsi, au lieu d’une semaine, la période de sensibilisation sur le VIH/Sida s’étend désormais sur quatre semaines. Et ton site a fait une intrusion dans certains établissements scolaires de la ville de Yaoundé, pour te permettre d’apprécier les différentes activités menées à cette occasion.

« Mercredi en fête » à Petou

Depuis le début du mois de novembre, le rendez-vous à ne pas manquer de tous les « boys » et les « gos » de l’Institut Petou, c’est le mercredi après-midi à la salle des fêtes. A partir de 12h30, les cours laissent place à la préparation des activités culturelles. C’est l’occasion pour certains élèves de troquer leurs uniformes scolaires contre des tenues de circonstance aux danses et à l’interprétation des chants. Outre les activités de recréation, l’attention des élèves est spécialement requise pour la causerie éducative animée par des pairs éducateurs venus débattre des sujets liés à la Santé de Reproduction. Et particulièrement pour le deuxième mercredi du mois de novembre, la « team réglo » a fait le déplacement avec comme thème abordé, « les pratiques sexuelles à risque ».

Le « journal parlé », au lycée bilingue d’Ekounou

Au lycée bilingue d’Ekounou, l’activité principale marquant les quatre semaines de sensibilisation autour du VIH est le « journal parlé » du lundi matin au rassemblement. A cet effet, une page spéciale a été créée pour le club « santé » afin de dénoncer les comportements à risque tels que les « flirts » en milieu scolaire, thème évoqué lors du troisième rassemblement du mois novembre dernier. Le proviseur n’a pas hésité à citer des cas d’élèves surpris en situations indécentes dans les toilettes du lycée.

Des messages de sensibilisation pour le collège Atangana Essomba

Au collège Atangana Essomba, les membres de la coopérative et du club « santé » ont misé sur la sensibilisation à travers un concours du meilleur message. Toutes les classes ont été invitées à rédiger des messages de sensibilisation sur des affiches. «Sida, on va t’abattre », « Sida, que le feu de notre classe te brûle », ou encore « Sida, nous allons te mettre K.O ». Voilà quelques textes que l’on pouvait lire sur les affiches. L’innovation majeure de cette année a été le « journal mural ». Mis à jour chaque semaine, des articles sont rédigés par les membres du « club journal » et affichés sur le babillard, à l’entrée de l’établissement. Mais, l’élément clé de ce magazine hebdomadaire est la rubrique « confidences ». Ce sont des témoignages des élèves qui posent leurs problèmes et demandent des conseils en toute confidentialité.

La sensibilisation par la causerie éducative à Marie Albert

Au collège Marie Albert, la cérémonie de lancement officiel des activités culturelles le 9 novembre 2016 a été le point de départ d’une série de causeries éducatives organisées au sein du club « santé » parmi les thématiques abordées, « le port correct du préservatif » et « les fausses rumeurs sur la virginité ». 

Manga joel

passionné d'écriture, reporter pigiste au magazine 100% Jeune et au site reglo.org.