Girls power: La jeune fille camerounaise à la découverte des TIC

Girls power: La jeune fille camerounaise à la découverte des TIC

C'est incontestable, les Technologies de l'Information et de la Communication sont devenues un élément incontournable pour le développement d'un pays. Et il est désormais essentiel pour les jeunes filles de s'y arrimer afin de contribuer à l'essor de leur région d'origine et ainsi affirmer leur autonomisation.

Aujourd’hui au Cameroun, en ce qui concerne les jeunes filles, nous notons des avancées considérables. Les filles s’orientent de plus en plus vers les filières scientifiques et techniques et s’intéressent davantage aux professions du Web et de l’Innovation. Cela suppose que, dans quelques années, nous aurons une nouvelle génération de femmes digitales ou androides. Les TIC représentent un catalyseur pouvant ouvrir  de vastes perspectives aux jeunes filles capable de réduire considérablement les disparités entre les hommes et les femmes dans le monde professionnel. Pour Reine Essobmadje, ingénieur en télécommunications et cofondatrice de l’association Coalition digitale, "il est possible d’avoir une belle carrière grâce à Internet et à l’informatique en général. Les TIC peuvent même permettre aux jeunes filles d'atteindre leur autonomisation". 

De plus en plus de jeunes filles s'y exercent. C'est le cas des jeunes lycéennes originaires de la région de l’Extrême-nord du Cameroun, qui ont réussi l'exploit de concevoir une application permettant de porter assistance aux victimes de Boko Haram, ladite application en question est dénommée «Ama Aba», qui permet aux victimes de Boko Haram de pouvoir bénéficier à distance, de l’assistance psychologique, matérielle ou éducative de plusieurs associations caritatives. Un bel exemple de leadership féminin à suivre!

Fouda David

Reporter pigiste 100% Jeune, étudiant à l'Université de Yaoundé 2, passionné de la musique