Être ou paraitre ?

Être ou paraitre ?

As-tu déjà été prêt (e) à tout pour avoir l’objet de tes convoitises ? La dernière sortie de Stan Smith, le dernier rouge à lèvre mat, la greffe indienne grade A, ou encore la dernière PS ? Et après avoir obtenu le précieux sésame, qu’est ce qui a changé en toi ? T’es-tu senti(e) mieux ? De nombreux jeunes sont devenus tellement accros à la mode, à leur « image » qu’ils sont prêts à tout pour paraître des gars et gos de l’heure. Quelques fois, au détriment de leur santé. Djansang (Ndlr Blanchiment de la peau), piercings à outrance, participation à des chill et autres divertissements qui parait-il, font d’eux des gars et gos « high ». Détenteurs du pouvoir d’achat, « jet setteurs », les « gos dollars », la « yorogang » etc, Ces jeunes se donnent des noms de superstars et suscitent de l’envie auprès des autres souvent considérés comme des « outsiders ». Au centre de ce problème, comme le dit M. Fabrice Banimbek, accompagnateur psychosocial, « on retrouve des raisons plus profondes comme le manque d’estime de soi et le besoin d’appartenir à tout prix à un groupe élitiste ». Si le besoin d’appartenance est l’un des besoins de l’homme, il est nécessaire de trouver l’équilibre entre ce besoin, son identité et ses valeurs. Être la fille la plus courtisée ou le gars le plus « high », à tous les prix, pousse souvent les jeunes à faire des choix risqués pour leur santé. Être ou paraître ? Il faut donc choisir…

La rédaction

Article réalisé par l'équipe de rédaction du site web www.reglo.org.