Droits devant !

Droits devant !

En ce mois où nous célébrons la 54ème édition de la fête de la jeunesse, il est important de mettre en relief les droits des jeunes en matière sexuelle et reproductive. La santé et les droits sexuels et reproductifs, et des résultats combinés qui concernent la population entière, sont à la base du moindre aspect du développement durable et de la croissance économique. Lorsque les individus sont capables de contrôler les choix qu’ils font en matière de sexualité, de se maintenir en bonne santé et en sécurité dans leur vie sexuelle et reproductive, ils sont plus capables de participer à l’éducation et au marché du travail, et disposent davantage de moyens pour contribuer à la vie de leur collectivité. La convention Internationale relative aux droits de l’enfant de 1989, a été la première reconnaissance internationale des droits des adolescents à la santé notamment, en matière de reproduction. Celle-ci oblige les gouvernements à garantir l’accès des adolescents aux services de santé de la reproduction en reconnaissant explicitement leurs droits de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de traitements médicaux et de rééducation. Alors que nous avançons vers un cadre universel axé autour des principes de l’égalité et du développement durable, les jeunes doivent davantage se manifester pour exiger leur place à la table des négociations. Cependant, malgré les moyens mis en œuvre pour sensibiliser les jeunes sur les questions liées à leurs droits, les jeunes partagent tous une difficulté en commun : la faible connaissance de leurs droits ou la mauvaise information. Si tu ne connais pas tes droits, comment veux-tu les revendiquer ou te défendre face à certains abus? Ton site te donne les infos sûres sur tes droits en matière de santé sexuelle et reproductive afin que tu puisses toi aussi te défendre.

NTAW Godlove

Directeur Exécutif de l'ACMS