Christine Manie, Capitaine des lionnes indomptables du Cameroun : « Nous sommes prêtes pour la victoire »

Christine Manie, Capitaine des lionnes indomptables du Cameroun : « Nous sommes prêtes pour la victoire »

Le compte rebours est lancé. A quelques heures du début de la compétition, la capitaine nous  donne la température de la tanière des lionnes.

Quel est l’état d’esprit du groupe ?

Pour le moment  tout va bien, nous sommes conscientes que le début de la compétition est proche et qu’il ne nous reste plus que très peu de temps pour tout mettre en ordre. Qu’à cela ne tienne, le moral est au plus haut et on arrive à gérer la pression.

Êtes-vous prêtes pour la victoire ?

Evidemment. On travaille dur pour cela car nous avons eu une bonne préparation. Je crois que nous sommes prêtes pour la victoire.

Quelle appréciation faites-vous des autres équipes de la poule ?

A ce stade de la compétition, toutes les équipes sont forcément bonnes, mais nous sommes là pour gagner. Quel que soit l’adversaire. C’est une nouvelle compétition et je ne voudrais pas faire beaucoup de commentaires.  Pour le moment nous nous focalisons seulement sur le match de samedi contre l’Egypte.

La pression de jouer devant son public à domicile, positive ou négative ?

C’est normal d’avoir la pression, c’est une Coupe d’Afrique chez nous devant notre public. Ce public, il n’est pas nouveau pour nous. Nous avons déjà eu à jouer trois matchs amicaux lors de la préparation devant ce même public et je crois que cela a permis de créer une certaine entente entre nous. Certes, il ne s’agissait que de matchs amicaux. Maintenant que c’est la Coupe d’Afrique, nous espérons tout de même qu’il sera de notre côté

Justement qu’est ce que vous attendez concrètement de ce public ?

Je tiens d’abord à leur dire merci pour le soutien qu’on a vu jusqu’ici. Mais aussi à leur rappeler que nous avons besoin d’eux pendant toute la compétition.  Nous avons besoin de leur soutien et de leurs encouragements plus que jamais.

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I