Dyero l’artiste révolutionnaire

Né en septembre 1984 à Douala, Dyero de son vrai nom Djou Yemeli Romuald, est originaire  de la Région de l’Ouest Cameroun. Avec un CAP option maçonnerie en poche, il a rangé ses cahiers en classe de première F4, confronté à de nombreuses difficultés pour poursuivre ses études. Quelques années plus tard, précisément en 2003, la jeune plonge dans la « zik ». Il  se fait d’abord remarquer  par son entourage grâce à son style : Un vestimentaire traditionnel et des pas de danse propres à lui. Il crée son univers dans les  variétés  Makossa, Lambarda, World music et bien d’autres encore.

En 2005, Dyero remporte le concours national de la chanson (Mutzig Star) et fonde un an plus tard le groupe « Les bosseurs ». Le groupe  sortira l’album intitulé « Où va le monde ». L’album a cartonné dans les médias, mais n’a malheureusement pas retenu ses auteurs. Ainsi, en 2007, ‘’les bosseur ‘’ se séparent  à cause d’une incompatibilité et sans perdre de temps pour ses ambitions, Dyero crée un nouveau groupe, « les parvenus ». Ensemble, ils créent l’album « Le temps de Dieu ». Puis, 2013-2014,  il quitte le groupe et se lance en solo. Le tout premier album de cette aventure est intitulé « Anti-stress ».

L’amour, la vie en société, le chômage, le travail difficile et la galère sont autant  de sujets  que l’artiste aborde dans ses chansons pour interpeller les jeunes. Déjà plusieurs concerts et tournées à son actif,  Dyero est de plus en plus présent  sur les réseaux sociaux où il partage son engagement et sa passion  pour la musique. Aujourd’hui, le révolutionnaire travaille encore plus dur.  La sortie de son single « La vie c’est la bastonnade », annonce l’arrivée prochaine de son deuxième album.

Réalisé par Franck Jaures Nkoyo

 

Lien hypertexte : http://reglo.org/posts/auriale-deux-talents-en-un-valoriser-6767



Franck Jaures Nkoyo

Étudiant en licence II Anthropologie à l’université de Yaoundé Ngoa Ekélé et pigiste reporter dans le site web 100%jeune Cameroun.