Trouble de l’identité sexuelle : Les signes alarmants

Trouble de l’identité sexuelle : Les signes alarmants

Certaines manifestations physiques et psychologiques, discrètes ou apparentes, peuvent annoncer un trouble de l’identité sexuelle chez les jeunes. 

Les troubles de l'identité sexuelle se réfèrent à la discordance qui existe entre le sexe attribué à la naissance et l’identité sexuelle. Généralement, ils se manifestent par la difficulté d’identification de la personne avec le sexe biologique. Cette manifestation s’accompagne de différentscomportements et attitudes qui naissent au cours du développement psycho-sexuel, de l’enfance à l’âge adulte en passant par l’adolescence parmi lesquels :

  • L’expression de façon répétée le désir d'appartenir à l'autre sexe ou affirme qu'il (ou elle) en fait partie;
  • Chez les garçons, préférence pour les vêtements féminins ou un attirail d'objets permettant de mimer la féminité; chez les filles, insistance pour porter des vêtements typiquement masculins;
  • Préférence marquée et persistante pour les rôles dévolus à l'autre sexe au cours des jeux de " faire semblant " ou fantaisies imaginatives persistantes d'appartenir à l'autre sexe;
  • Désir intense de participer aux jeux et aux passe-temps typiquement de l'autre sexe;
  • Préférence marquée pour les compagnons de jeu appartenant à l'autre sexe.
  • Sentiment persistant d'inconfort par rapport à son sexe ou sentiment d'inadéquation par rapport à l'identité de rôle correspondante.

Selon une étude réalisée  par le CHU de Rouen, les troubles de l'identité sexuelle affectent un homme sur 35 000 et une femme sur 100. Bien que le phénomène soit encore marginal, les estimations le déclarent évolutif dans les prochaines années au point d’en faire une question prioritaire dans le Santé de Reproduction des Adolescents.

Vanessa Ngono, avec l’expertise de Dr CarollKanwe, pédospychologue.

Ngono Vanessa

Etudiante en master II à l'université de Yaoundé I