Menstrues : A chacune sa protection hygiénique !!

Menstrues : A chacune sa protection hygiénique !!

Elles sont habituées à ça mais, malgré tout, la période des menstrues est toujours un moment de stress pour les femmes qui ne sont pas encore calées sur le choix de leur protection hygiénique. On peut classer les protections hygiéniques en deux groupes. Les protections internes et les protections externes.

 

  1. Les protections externes : 
  • Les serviettes hygiéniques sont des dispositifs absorbants placés à l'extérieur du corps contre la vulve et à l'intérieur du slip. Il existe des modèles jetables à usage unique comme des modèles lavables pouvant être utilisés plusieurs années de suite. 
  • Les protège-slips, moins absorbants, sont employés afin d'absorber les fuites urinaires ou les pertes blanches et dans certains cas, les règles quand les flux sanguins sont faibles. Enfin, les culottes menstruelles, qui sont dotées d'une surface absorbante cousue au fond du sous-vêtement et sont généralement lavables.

      2. les protections internes :

  • Les tampons hygiéniques sont des petits bâtonnets de viscose et de coton jetables, qui se placent dans le vagin et évitent ainsi tout épanchement extérieur. 
  • La coupe menstruelle qui est un appareil de protection hygiénique constitué d'une petite coupe en forme d'entonnoir aux bords arrondis et terminée par une petite tige. Placée à l'intérieur du vagin pour recueillir le sang, elle se conserve jusqu'à 12h, avant de devoir être vidée, rincée puis réinsérée. Réutilisable pendant plusieurs années, elle est ainsi perçue comme une alternative écologique aux protections hygiéniques jetables comme les tampons et les  serviettes.

Chacun choisi selon son goût, son flux et le confort recherché. Les femmes au flux abondant choisiront les serviettes épaisses encore appelées “Maxi” ou “classique”, ceci pour une protection efficace et davantage de confort. Les serviettes minces qu’on appelle également “extra-fine” ou “ultra”, conviennent aux femmes au flux moins abondant. Le flux n’est pas la seule raison qui motive le choix des femmes. Certaines optent pour les tampons qui leur permettent d’être plus à l’aise pendant leur déplacement ou lorsqu’il faut aller en salle de gym. Aussi, le côté financier influence parce que les culottes hygiéniques sont plus économiques car pouvant être réutilisables plusieurs fois dans l’année contrairement aux serviettes jetables et aux tampons. 


David FOUDA avec l’expertise de Dr Pikop, Gynécologue à la Fondation médicale Grâce Divine.

Fouda David

Reporter pigiste 100% Jeune, étudiant à l'Université de Yaoundé 2, passionné de la musique