Linda Raymonde : entre vie d’artiste et contraception

Linda Raymonde : entre vie d’artiste et contraception

La contraception dans la gestion de la carrière d’un artiste joue un rôle très important. Linda Raymonde, artiste musicienne camerounaise nous parle de sa méthode contraceptive et le rôle qu’elle joue dans la gestion de sa carrière musicale.

Chaque artiste musicien a besoin d’être disponible non seulement pour préparer des albums, mais aussi, pour préparer des éventuelles tournées artistiques. Etre star nécessite une concentration pour bien promouvoir sa musique. Selon Linda Raymonde, artiste musicienne camerounaise : « pour la bonne gestion de mon couple et de ma carrière, j’ai choisi deux méthodes contraceptives : le préservatif et la pilule. Ces deux méthodes me mettent à l’abri des grossesses non désirées, de maintenir l’équilibre de ma vie de famille et de poursuivre ma carrière musicale en toute sérénité. En ce qui concerne les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), je reste fidèle à mon partenaire et je me fais dépister régulièrement ».

Comme Linda, beaucoup d’artistes utilisent des méthodes de contraception afin d’avoir une vie de couple épanouie sans pour autant devoir freiner leur carrière musicale. Car pour être une artiste musicienne, il faut être prête à servir ses fans (concerts, tournée, enregistrement en studio). Il est donc souvent difficile de gérer son travail et son couple. La contraception est un atout qui permet de rallier les deux.

Nkoyo Franck Jaures

Étudiant en licence II Anthropologie à l’université de Yaoundé Ngoa Ekélé et pigiste reporter dans le site web 100%jeune Cameroun.