Jeunes et définition de l’identité sexuelle

Jeunes et définition de l’identité sexuelle

Monsieur Pie Minlen, Psychologue Clinicien à l’université de Yaoundé I, nous parle de l’identité sexuelle et de ses composantes chez les jeunes

Qu’est-ce que l’identité sexuelle ?

Du point de vue de la sociologie, l’identité sexuelle fait référence au genre par lequel un jeune ou une personne est socialement reconnu en tant qu’individu vivant dans la même socio-culture mais ayant une orientation sexuelle différente à celle de la naissance.

A quel âge l'identité sexuelle est-elle définie ?

Dès l’âge de trois à cinq ans, les enfants commencent à constater la différence entre fille et garçon et ils peuvent déjà d’une manière générale, s’identifier aux membres du même sexe et se mettent à la recherche des informations sur leur identité. Ils commencent par la même occasion à jouer avec des camarades de même sexe.

Comment se définit l’identité sexuelle ?

Dans un environnement socioculturel, on attend le plus souvent d'un individu qu'il se reconnaisse comme ayant une identité masculine ou féminine. Deux genres sont ainsi définis : le genre masculin et le genre féminin.

À la naissance : un individu est reconnu comme appartenant à un genre dès sa naissance, voire avant (pendant la grossesse grâce à l'échographie).

Pendant l'enfance : évoluant dans un environnement le reconnaissant comme appartenant à l'un des deux sexes et s'identifiant au parent du même sexe, l'enfant acquiert son identité sexuelle au cours de son développement. Il se reconnaît avec assurance comme appartenant au genre masculin ou féminin dès l'âge de 3 ans.

Il peut exister des cas où les parents ou les proches s'inquiètent de voir un enfant présenter des caractères comportementaux de l'autre sexe, par exemple un garçon aux manières efféminées, ou une fille plutôt masculine (« garçon manqué »). Ces comportements n'ont pas forcément de lien avec des troubles de l'identité sexuelle (voir plus bas). Certains caractères et objets sont fortement associés à l'un ou à l'autre des sexes : cela commence par les jouets de l'enfant, une poupée est féminine, un camion de pompier est masculin, un ours en peluche est neutre car pouvant « convenir » aux deux sexes. Ces préférences sont néanmoins des traits que l'on peut retrouver dans la biographie des adultes présentant des troubles de l'identité de genre.

À l'adolescence : L'adolescence et la puberté voient s'opérer des modifications identitaires qui aboutissent à la formation d'une identité sexuelle stable, en accord (ou non) avec l'identité acquise et développée dans l'enfance. Le sexe biologique se manifeste anatomiquement : le corps change. Généralement, l'identité sexuelle s'incarne dans le corps de l'individu.

Il existe des cas où les transformations corporelles de la puberté peuvent révéler un trouble de l'identité sexuelle et entrer en conflit avec l'identité sexuelle « vécue » de l'individu, induisant un malaise et un rejet du corps réel et des rôles qui lui sont associés.

 Propos recueillis par Franck Jaures Nkoyo 

Nkoyo Franck Jaures

Étudiant en licence II Anthropologie à l’université de Yaoundé Ngoa Ekélé et pigiste reporter dans le site web 100%jeune Cameroun.