Egalité des genres, contraception pour tous !

Egalité des genres, contraception pour tous !

Mieux promouvoir l’égalité des genres, nécessite une promotion à tous les niveaux. Même en termes de contraception dans les couples, on doit désormais parler d’égalité !

Dans les clichés populaires, le terme contraceptif est le plus souvent lié à la femme. C’est devenu presqu’une stigmatisation chaque fois que le mot contraception est prononcé, il est toujours relié à l’usage féminin. Ce qui est en contradiction avec l’égalité des genres que veulent promouvoir la majorité des Etats. Cependant, en prônant cette égalité sur plusieurs sujets (droit, respect, finances, opportunité…), la question sur le plan sexuel est restée tabou. La contraception ne devrait pas être qu’une question de femmes parce qu’autant il existe des méthodes contraceptives pour les femmes, autant il en existe pour les hommes.

Le préservatif est un contraceptif à usage bilatéral. Et depuis la création du préservatif féminin, les partenaires ont désormais le choix. Les femmes devraient arrêter de penser que le préservatif n’est qu’une affaire d’hommes.

La pilule : en plus des pilules contraceptives connues par la plupart des jeunes, il existe également des pilules contraceptives masculines. Elles agissent sur la spermatogenèse. De plus, les pilules masculines ont moins d’effets secondaires que celles féminines.

L’abstinence concerne les hommes comme  les femmes. C’est la méthode par excellence pour toi jeune Réglo qui devrait encore se concentrer sur ses études. C’est une méthode 100% fiable, adaptée à l’homme comme à la femme et sans effets secondaires indésirables. De plus, il te protège non seulement des grossesses précoces et/ou non désirées mais aussi des IST/Sida.

Maintenant, tu sais qu’il n’y a pas que les femmes qui peuvent adopter une  méthode de contraception. Néanmoins, il faut tenir compte de son partenaire, car, la clé c’est toujours la communication. La décision doit être prise à deux. Si besoin, se rapprocher d’un centre de santé PROFAM  qu’on retrouve dans les régions du Centre du Littoral et du Nord-Ouest où vous pourrez avoir toutes les informations sur le planning familial et les méthodes de contraception disponibles au Cameroun.

Sources : doctissimo.fr ; 50/50 magazine ; Alain Ghislain NDONGO, Superviseur de zone de la communication inter personnel pour le projet WHP. 

Fouda David

Reporter pigiste 100% Jeune, étudiant à l'Université de Yaoundé 2, passionné de la musique