Denise Naafa nous donne ses clés du leadership féminin

Denise Naafa nous donne ses clés du leadership féminin

En pleine campagne médiatique pour son nouvel album « my soul», l’artiste Denise Naafa nous ouvre les portes de son jardin secret et nous parle de ses combats en tant que jeune fille leader.

Qui se cache derrière Denise Naafa ?

Denise Naafa est une jeune femme, née en 1994 à Obala. Elle débute sa carrière en 2012 avant la sortie de son premier opus "Mon emoi" extrait de son tout premier album qui porte le même nom.                      

Parle-nous de « My soul »

Mon nouvel album "my soul" est bel et bien mon second, 4 ans après "mon émoi". C'est un album de onze titres dans lequel on retrouve pas mal de sonorités. A travers cet album, je dévoile mon état d'esprit et plus de maturité.                    

Avec qui as-tu collaboré pour cet album ? Qu’est ce qui t’a inspirée ?

Dans cet album, j'ai travaillé avec A. VANS du studio 237 dreams. Il est l'arrangeur principal et le beat maker. J'ai également travaillé avec Mister Shyne sur trois titres de l'album et parmi les 03, un featuring avec lui-même. J'ai travaillé également avec YVana Mone sur un titre afro pop. Une expérience vraiment enrichissante pour moi.                      

Des tournées programmées cette année ?

Je vous réserve bien de surprises                       

Tes projets d’avenir?

Mes projets sont sur plusieurs plans. Sur le plan musical, j'aimerais me redécouvrir un peu plus chaque jour en tant qu'artiste. J'aimerais pouvoir trouver ma voie une bonne fois pour toute. Sur le plan professionnel, je souhaiterais terminer mes études cette année (master 2 en gestion de ressources humaines) et pouvoir trouver plus tard du temps pour pouvoir me stabiliser. Sur le plan familial, je me vois bien mariée, mère et plusieurs enfants.                       

Que t’inspire le leadership de la jeune fille ?

Le leadership de la jeune fille est une question actuelle. Nous le savons tous, aujourd’hui la femme a cessé d'être au second plan. Alors, je pense bien à cette jeunesse féminine forte et intelligente, capable de mettre sur pied des projets de développement sur toute forme possible.                       

As-tu déjà été le témoin d’un manque de respect à l’égard des droits de la jeune fille ?

Pas vraiment, mais j'ai eu pas mal de témoignages à propos.                       

Denise Naafa, encore un cœur à prendre ?

Pas du tout (rires).                       

D’autres passions à part la musique ?

Oui, en dehors de la musique j'aime faire du tennis et la natation.                      

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui veulent abandonner l’école pour suivre leur passion ?

Je leur dirai tout simplement que ce n'est pas le meilleur chemin à prendre. Mais chacun sait à un moment donné ce qui est bien pour lui. Pour ma part, je n'ai pas voulu abandonner les études pour une seule raison. Etre indépendante, ne pas être confrontée à des situations ou je serai appelée à me compromettre pour pouvoir apporter des financements à mes projets. Et je pense que la meilleure façon d'éviter cela c'est d'assurer son quotidien en étudiant pour pouvoir trouver du travail demain et pouvoir jouir en toute liberté du fruit de son travail.                

Quel est le message que tu voudrais transmettre aux jeunes à travers ta musique ?

Le message, c’est tout simplement avoir confiance en soi.

La rédaction

Article réalisé par l'équipe de rédaction du site web www.reglo.org.