Coupe du monde 2026: L’Afrique aura plus de 07 représentants

Coupe du monde 2026: L’Afrique aura plus de 07 représentants

L’actuel président de la Fifa, l’italien Giani Infantino, dans la cadre de sa tournée africaine a choisi sa  conférence de presse le 28 février dernier au Ghana pour l’annoncer plusieurs « bonnes nouvelles ».

On apprend ainsi que, dans son souci d’aider mieux que par le passé au développement du football sur le continent, la Fifa va augmenter dès cette année son investissement qui passe ainsi de 27 millions de dollars (plus de 16 milliards de francs CFA) à 94 millions de dollars (plus de 50 milliards de francs CFA). Une sacrée bouffée d’oxygène certes, mais la plus grande annonce, celle qui retiendra l’attention, est la révélation, par le président de la Fifa, de ce que le nombre (de places) octroyé à l’Afrique à une édition de Coupe du monde de football passera de cinq (05) actuellement à ‘‘au moins sept places pour l’Afrique en 2026’’.

Pour apprécier cette décision à sa juste valeur, il faut se rappeler qu’en 2026, la phase finale de la coupe du monde de football se jouera pour la première fois entre 48 pays, contre 32 sélections nationales actuellement. Cette compétition qui a commencé en 1934 entre 16 équipes avec un représentant pour « L’Afrique et l’Asie », est passée à 24 places en 1982 (avec 2 représentants pour l’Afrique), puis elle a évolué en 1998, passant à 32 sélections nationales (dont cinq places pour l’Afrique), formule actuelle.

La rédaction

Article réalisé par l'équipe de rédaction du site web www.reglo.org.