Te sens-tu l’âme d’un leader ?

  • Carine, commerciale, 21 ans (Douala)

    Sans fausse modestie, je me sens effectivement l’âme d’un leader de par mon charisme naturel. Je suis très souvent amenée à prendre des initiatives, à décider et surtout à mobiliser les énergies autour d’une action commune.

  • Alexandra, bloggeuse, 19 ans (Yaoundé)

    J’ai du mal à dire ce que je suis mais je constate au fil de mes expériences personnelles que le leadership s’impose à moi. Et je ne dis pas non à cet état d’esprit. Puisque cela m’oblige à savoir composer avec des personnes différentes, des humeurs variées, des caractères opposés. Mes proches estiment que j’ai beaucoup de caractère et de personnalité et au lieu d’en faire un défaut, je m’en sers comme qualité. Ce n’est pas toujours facile. Ca oblige juste à être conséquent et à savoir encourager les autres à nous suivre.

  • Céline, étudiante en communication, 22 ans (Yaoundé)

    Je sens que j’ai en moi ce truc qui me permet de rassembler, de motiver les autres. J’en ai fait l’expérience en étant chef de classe presque partout où je suis passée…

  • Romuald, journaliste, 24 ans (Yaoundé)

    Il y a deux types d’êtres : Ceux qui suivent (la foule) et ceux qui vivent (les leaders). Moi je fais partie des leaders, parce que je crois en moi et en mon idéal. Je fais partie de ceux qui sont maitres de leurs destins. Je fais partie de ceux qui écoutent leurs cœurs et se lèvent tous les jours pour réaliser leurs rêves. Je suis convaincu d’avoir toutes les qualités qu’il faut pour devenir ce que je veux devenir.